Travaux d’isolation thermique et réhabilitation de la Cité de l’Air à Cognac

isolation thermique, rénovation, Cognac, cité de l'airMaître d’ouvrage : SAEML Territoires Charente
BET Tous Corps d’Etat : ALTEREA
Localisation du projet : Cognac (16)
Type de bâtiments : logements
Dates du projet : 2013 – 2015
Coût du projet : 600 000€ HT
Coût/logement : 15 000 €HT/lgt
Nombre d’unités fonctionnelles : 7 bâtiments / 40 logements collectifs

Contexte

Les 7 bâtiments de la Cité de l’Air à Cognac concernés par cette opération de réhabilitation ont été construits dans les années 50 selon une ligne architecturale simple. Cette dernière fait que cet ensemble immobilier ressemble à une « caserne » compensé par un environnement paysager agréable.

La SAEML Territoires et Charente a fait appel à ALTEREA pour :

  • Améliorer la ligne architecturale des bâtiments en diminuant l’effet de « casernement »
  • Inscrire une double démarche de maîtrise de l’énergie (MDE) et de diminution des charges de chauffage pour les locataires
  • Améliorer l’Isolation Thermique par la pose d’une Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE)
  • Assurer la pérennité de l’ITE sur au moins 15 ans
  • Respecter le budget de travaux alloué à l’opération
  • Réaliser les travaux en site occupé et dans un délai contraint (10 mois)

Quelles que soient les solutions retenues une cohérence forte a été apportée via le travail de l’architecte sur le choix des coloris des pieds d’immeuble et des façades. Le travail architectural s’est également accompagné d’un travail sur la résidentialisation du site afin de limiter les nuisances d’occupation intempestive des espaces privatifs de cette résidence. (Stationnement illicite)

Deux lots de travaux proposés

Le marché se compose de deux lots de missions visant à réduire l’empreinte énergétique de ces 7 bâtiments :

  • Le lot 1 : Isolation thermique extérieure et intérieure
  • Le lot 2 : Menuiseries extérieures / Serrurerie
isolation thermique, rénovation, Cognac, cité de l'air

Le lot 1 comprend l’isolation des façades par l’extérieur avec un procédé de type enduit mince RPE sur isolant (nuancier enduits organiques). Le système est de bonne tenue aux chocs au niveau du RDC surélevé. Il comprend également l’isolation des combles par la mise en œuvre de laine de roche soufflée, le remplacement des grilles d’aération donnant sur les cuisines et des grilles d’aération des caves ainsi que les descentes d’eaux pluviales.

Le lot 2 comprend le remplacement des menuiseries (fourniture et pose en réhabilitation de châssis PVC blanc), le remplacement des volets battants bois par des persiennes coulissantes PVC, la remise en jeu des portes de halls, ainsi que l’installation d’une sonnette et le remplacement des boîtes à lettres.

L’objectif de réduction des consommations énergétiques est d’environ 50%.

Pour plus d’informations : nous contacter