La Banque des territoires lance une expérimentation pour faire évoluer les bâtiments scolaires

établissements scolaires, banque des territoires, rénovation, travaux, énergie, consommations, écoles, collectivités, mairieLa Banque des territoires a lancé en décembre 2019 une expérimentation afin d’accompagner des projets de rénovation, construction et réaménagement d’établissements scolaires.

Construire l’école de demain

La Banque des territoires travaille avec le ministère de l’Éducation nationale afin de rénover le bâti scolaire et notamment de développer le numérique éducatif. En effet, avec l’essor des technologies, les usages et besoins ont évolué. Il est donc nécessaire que les espaces d’apprentissage se développent dans ce sens.

Une étude a été lancée en 2018 par la Banque des territoires sur la gestion patrimoniale des établissements scolaires. Voici ce qu’il est important de retenir :

  • 35% des communes ont un projet de rénovation ou de construction en rapport avec l’éducation d’ici à 2022
  • L’écosystème est dispersé entre l’intervention de l’État et la propriété des communes
  • Un besoin d’accompagnement en ingénierie de projets se fait ressentir dans les collectivités les plus petites, les plus fracturées et les plus rurales

Pour répondre à ce dernier besoin, la Banque des territoires lance en décembre 2019 une expérimentation à grande échelle.

Une expérimentation flash

L’expérimentation est financée par le fonds propre de la Banque des territoires, et est élaborée en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale. Elle se déroule dans les départements de la Meurthe-et-Moselle, de l’Indre-et-Loire et des Yvelines. L’expérimentation va se dérouler sur trois mois et accompagner une vingtaine de projets existants. Il s’agit de projets de rénovation, de construction ou de réaménagement d’établissements scolaires, qui comportent des travaux sur l’ensemble des bâtiments ou bien sur une seule classe, du CDI, de la cantine… La Banque des territoires distingue 3 manières d’accompagner ces projets :

  • L’assistance à maîtrise d’usages, définissant les besoins pour les collectivités porteuses de projet
  • L’assistance à maîtrise d’ouvrage, aidant la mise en place du projet
  • L’assistance sur l’expertise financière, présentant les offres financières existantes

Et après ?

Cette expérimentation porte autant que la mise aux normes du bâti scolaire que sur les évolutions en termes de développement durable ou encore sur les aménagements liés aux usages numériques. Elle débouchera sur un audit aussi fin que possible afin d’identifier les besoins et les freins qui empêchent les collectivités de mener à bien leurs projets.

On peut imaginer que cette expérimentation pourra conduire à faire évoluer les offres actuelles de la Banque des territoires comme l’Eduprêt*, ou bien à en imaginer de nouvelles comme une cartographie sur le bâti scolaire ou la création d’un outil pour réaliser des autodiagnostics en ligne des établissements scolaires.

En France, les 53 000 établissements scolaires représentent environ 150 millions de mètres carrés, ce qui équivaut à la moitié du patrimoine immobilier des collectivités.

*L’Eduprêt est une solution dédiée aux projets de transformation des bâtiments éducatifs et dotée d’un milliard d’euros.