Covid-19 : les architectes des Pays de la Loire réalisent une grille pour évaluer la reprise des chantiers

Architectes – covid-19- santé – crise – CROAPL – CNOA – UNSFA – BTP – gouvernement – chantiers – reprise – guide – épidémieEn complément du guide de l’OPPBTP, le CROAPL (Conseil Régional de l’ordre des Architectes des Pays de la Loire) a élaboré un nouvel outil d’aide à la décision pour la reprise des chantiers en cette période de crise du Covid-19.

Le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes des Pays de la Loire (CROAPL) a élaboré une grille de paramètres afin d’évaluer la reprise des chantiers. Les paramètres pris en compte dans cette grille sont :

  • L’analyse de la capacité de production de l’ensemble des acteurs de la chaine
  • L’analyse des conditions d’intervention (chantier extérieur, nombre de personnes, déplacements)
  • L’analyse des équipements sanitaires minimaux nécessaires
  • L’analyse de services de secours à proximité en cas d’accident
  • L’analyse de l’information à communiquer aux différents intervenants

Le CROAPL rappelle tout de même que ce document ne possède aucune valeur juridique. L’objectif est qu’il devienne un outil d’aide à la décision pour la reprise des chantiers.

Philippe Martial, président du Conseil, a conscience que les chantiers qui répondent à l’ensemble des critères de la grille sont peu nombreux. Et son objectif n’est pas d’empêcher la reprise des chantiers.

Toutefois, une reprise réalisée dans la précipitation n’est pas non plus la solution selon lui. Il précise : « Nous avons échangé avec l’Ordre des Médecins et nous pensons que relancer l’activité du BTP trop tôt et dans la précipitation pourrait avoir de lourdes conséquences avec une 2e vague qui pourrait être plus terrible et impacter lourdement les capacités de production des entreprises » et particulièrement dans les Pays de la Loire, faisant partie des régions les plus épargnées par le virus pour le moment.

Consulter la grille d’outil d’aide à l’évaluation de la reprise des chantiers

Masques respiratoires : mise à jour du guide de l’OPPBTP

Cette grille proposée par les architectes des Pays de la Loire vient en complément du guide de préconisations élaboré par l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) publié il y a deux semaines.

Celui-ci a été mis à jour vendredi 10 avril à la suite des recommandations de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Cette modification concerne notamment les masques respiratoires.

Les personnes travaillant sur les chantiers à moins d’un mètre devront dorénavant porter des masques à usage non-sanitaire de catégorie I et non des masques de type chirurgical R-II.  Cela concerne également les salariés travaillant chez les personnes à risques.

En revanche, pour toute intervention chez des personnes malades, les masques de type chirurgical R-II sont obligatoires.

Les salariés du BTP ont pour obligation de porter un masque (non sanitaire ou chirurgical) dès qu’ils se trouvent dans l’une de ces trois situations.

Comme l’a annoncé le président, la période de confinement devrait se prolonger jusqu’au 11 mai, laissant, dans tous les cas, 4 semaines aux entreprises pour préparer la reprise d’activité et organiser les chantiers dans de bonnes conditions sanitaires.