Lancement du loto du patrimoine

patrimoine, financement, loto, billetterie

Lundi 3 septembre 2018 marque le lancement du loto du patrimoine. Le gouvernement a confié à Stéphane Bern l’objectif de trouver des financements pour la sauvegarde et la rénovation de bâtiments classés au patrimoine français.

Les tickets de loterie « Jeux du patrimoine » sont mis en vente par la Française des Jeux depuis lundi dernier. Il est donc possible d’acheter ces tickets à gratter de 15€ dont 1,52€ est reversé à la Fondation du Patrimoine. Un super loto est également prévu lors des Journées Européennes du Patrimoine. Une grille à 3€ est à remplir et 0,75€ reversé pour la sauvegarde des monuments.

Au travers de cette opération, le gouvernement a pour ambition de récolter 15 à 20 millions d’euros pour rénover prioritairement 18 monuments sélectionnés parmi de nombreux sites délaissés. Cet acte devient un véritable « acte citoyen ».

Des moyens inégalement répartis ?

Chargé de cette mission, Stéphane Bern n’est pour autant pas complètement d’accord avec le dispositif. Il note un regain d’intérêt pour la sauvegarde du patrimoine auprès des français grâce à ce coup de communication. Toutefois, il dénonce des moyens inégalement répartis : alors que 450 millions d’euros sont octroyés pour la rénovation du Grand Palais de Paris, seuls 20 millions d’euros (une fois récoltés) seront mis à disposition pour la rénovation du patrimoine dans les villages de toute la France.

Il s’est également exprimé contre la loi ELAN défendant le rôle indispensable des Architectes Bâtiments de France pour la préservation du patrimoine français. Selon lui, la nouvelle loi logement est « en défaveur du patrimoine ».