L’Europe mise sur le climat pour relancer l’économie

Climat, environnement, investissements, budget, travaux, énergie, carbone, gaz à effet de serre

Comment relancer l’économie une fois sortie de la crise sanitaire du Covid-19 ? Bruxelles planche actuellement sur un plan de relance dont un des piliers serait le Pacte Vert Européen. On vous dit tout.

Qu’est-ce que le Pacte Vert ?

Le Pacte Vert est une feuille de route qui doit permettre aux pays membres de l’Union européenne d’atteindre la neutralité carbone pour 2050. Il a été dévoilé le 11 décembre 2019. Le texte pilier de ce Pacte n’est autre que la loi Climat, qui doit permettre une neutralité climatique en 2050.

Ne pas abandonner le Pacte

La Commission européenne voit à travers le Pacte Vert, une nouvelle stratégie de croissance. Investir dans le climat, c’est aussi le parti pris de l’I4CE, Institut for Climate Economics. Malgré les pressions de certains pays membres pour le report de ce Pacte, la Commission campe sur ses positions et compte continuer à travailler sur l’élaboration de ce texte qui sera un des piliers de la relance économique selon l’institution. En effet, les politiques vertes ont déjà montré qu’elles étaient vectrices d’emplois et de croissance économique en Europe. Alors que la Commission européenne est en train de réviser le budget pour la période 2021-2027, celui-ci compte toujours des investissements en faveur de la lutte contre le changement climatique.

-50% d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 pour l’Union européenne ?

Un des objectifs du Pacte Vert est en consultation publique jusqu’au 23 juin 2020. Il s’agit de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre des pays membres de l’Union. La Commission européenne souhaite le faire passer d’une réduction de -40% à une réduction de -50% voire -55% par rapport à 1990. Cet objectif pourrait permettre d’orienter la future législation relative aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique. Une fois validé, cet objectif viendra s’inscrire dans la loi européenne sur le climat. Celui-ci permettra ainsi à l’Union européenne de fait un grand pas vers son objectif de neutralité carbone pour 2050.

1,4 milliard d’euros pour financer 14 projets d’infrastructures

Le 17 mars 2020, la Commission européenne a approuvé un programme d’investissement de 1,4 milliard d’euros à destination de 7 pays membres de l’Union afin de les aider à devenir des endroits plus sûrs, plus propres et plus confortables. Les projets sélectionnés sont axés sur une Europe plus intelligente et à faibles émissions de carbone, cela couvre donc des secteurs tels que l’environnement, la santé, les transports et l’énergie. Les pays qui en bénéficieront sont la Croatie, l’Espagne, la République Tchèque, la Hongrie, la Pologne, le Portugal et la Roumanie. Parmi les projets, il y a notamment un investissement pour l’achat de trains électriques en Croatie ou encore l’amélioration de la gestion de l’eau et le renforcement de la sécurité contre les inondations en Hongrie.

Malgré la crise sanitaire qui sévit et les protestations de certains pays de l’Union Européenne, la Commission souhaite avancer en faveur du climat en plaçant la transition énergétique au cœur de son plan de relance économique. Une nouvelle stratégie sur la biodiversité doit d’ailleurs être présentée le 29 avril 2020.