Réhabilitation d’envergure pour le Groupe HBM Bolivar-Chaufourniers-Moreau Paris Habitat

réhabilitation, paris habitat, maîtrise d'oeuvre, économies d'énergie, isolation, ventilation, chauffageMaître d’ouvrage : Paris Habitat
BET TCE : ALTEREA
Architecte (mandataire) : De jean-Marin
Localisation du projet : Paris XIX
Type de bâtiments : Logements
Dates du projet : 2012 – 2018
Surface traitée : 29 542 m² SHON
Coût du projet : 26 000 000 € HT

 

Nombre d’unités fonctionnelles : 473 logements
Coût/Unité fonctionnelle : 54 968 €HT/logement
Economie d’énergie : 63%

Contexte du projet

L’office des Habitations à Bon Marché (HBM) de la Seine, dirigé par Henri Sellier, lance, entre 1921 et 1939, un programme de 15 cités jardins inspirées des théories de l’Anglais Ebenezer Howard. Henri Sellier souhaite ainsi créer « des ensembles de logements propres à assurer la décongestion de Paris et de sa banlieue » et « montrer que l’on peut assurer à la classe des travailleurs un logement présentant le maximum de confort matériel et de conditions d’hygiène ».

Or aujourd’hui, l’ensemble immobilier HBM Bolivar-Chaufourniers-Moreau, construit entre 1924 et 1930 par l’architecte Charles Heubès dans le 19ème arrondissement de Paris et faisant partie des 15 programmes de citées jardins, ne s’inscrit plus dans cette démarche car celui-ci n’assure plus une qualité de vie optimale à ses occupants.

Fort de ce constat, Paris Habitat souhaite mener une opération d’envergure pour remettre à niveau la fonctionnalité des logements, améliorer leur état technique, et créer un cadre de vie agréable pour les locataires. Il a ainsi choisi le cabinet d’architecte De Jean-Marin (mandataire) et ALTEREA pour réhabiliter cet ensemble immobilier.

Objectifs du projet

  • Redonner au groupe une cohérence urbaine et résoudre les problèmes d’insécurité
  • Repenser les aménagements extérieurs en redéfinissant les espaces publics / résidentiels / privés
  • Appliquer les solutions techniques afin d’atteindre les objectifs du plan climat de la ville de Paris et diminuer les charges des locataires en améliorant leur confort
  • Réaliser un ensemble de travaux tout en respectant la Charte Chantier Propre et les règles de l’art d’intervention sur le patrimoine Historique

Une réhabilitation complète en intérieur et en extérieur

Les travaux programmés portent un enjeu fort d’amélioration du patrimoine selon deux angles :

  • La résorption des anomalies techniques constatées (fuites, humidité, …).
  • L’amélioration de la conception des logements et des bâtiments, à la fois en termes de volumes et d’espaces, mais aussi via la mise à niveau des équipements et par une amélioration technique complète et une remise en état intérieure (revêtements, cabines de douches, sanitaires, cuisines)

L’ensemble des travaux ci-dessous a été réalisé en intervention tiroir et en site occupé :

  • Réaménagement des logements
  • Réfection complète des salles d’eau
  • Création d’un désenfumage
  • Mise en place de portes palières
  • Réfection de l’électricité
  • Mise en œuvre d’une isolation intérieure
  • Création d’une ventilation mécanique contrôlée
  • Mise en place d’un système collectif de chauffage et d’eau chaude raccordé
  • Réfection des garde-corps
  • Réfection de l’étanchéité
  • Réfection de la couverture
  • Remplacement des menuiseries
  • Isolation du plancher haut du sous-sol
  • Réaménagement des espaces extérieurs

AVANT TRAVAUX

réhabilitation, paris habitat, maîtrise d'oeuvre, économies d'énergie, isolation, ventilation, chauffage

APRÈS TRAVAUX

réhabilitation, paris habitat, maîtrise d'oeuvre, économies d'énergie, isolation, ventilation, chauffage

Les économies énergétiques suite aux travaux

Une fois les travaux terminés, la consommation énergétique des bâtiments doit passer de 259 kWhEP/m².SHON.an à 97 kWhEP/m².SHON.an, soit une économie de 63% sur les consommations initiales.

Pour plus d’informations : nous contacter