Remaniement : une équipe dédiée au logement !

logement, ministres, remaniement, cohésion, collectivitésAprès des jours d’attente, fin du suspense ! Le 16 octobre 2018, l’Elysée a annoncé par communiqué la composition du nouveau gouvernement. Celui-ci est composé de 34 ministres et secrétaires d’Etat, soit 17 hommes et 17 femmes. Une équipe de trois ministres est désormais dédiée au logement. Pour le ministère de la Cohésion des territoires, c’est Jacqueline Gourault qui succède à Jacques Mézard.

Ce qu’il faut savoir de Mme la ministre Jacqueline Gourault

Après plus d’un an de mandat en demi-teinte, Jacques Mézard laisse sa place à la première représentante du MoDem au sein du gouvernement, Jacqueline Gourault.
A 67 ans, elle devient ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Experte sur le thème des collectivités, pendant 25 ans, elle fut maire de la Chaussée-Saint-Victor (Loir-et-Cher) et présidente de la communauté d’agglomération de Blois. Elle a également été vice-présidente du Sénat et présidente de la délégation aux collectivités territoriales du Sénat. Elle fut pendant longtemps une des responsables de l’AMF, et a présidé la commission intercommunalité plusieurs années.

Un nouveau trio pour le logement

Ex-ministre auprès du ministre de l’Intérieur, Jacqueline Gourault sera secondée par deux ministres : Julien Denormandie devient ministre chargé de la ville et du logement, et Sébastien Lecornu est promu ministre chargé des collectivités territoriales.

  • Julien Denormandie, anciennement secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires. Ingénieur de 38 ans, socialiste d’origine, il a été membre de différents cabinets ministériels depuis 2012, et était déjà chargé des questions de logement auprès de Jacques Mézard
  • Sébastien Lecornu, 32 ans, auparavant secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition énergétique et solidaire. Il est issu du parti Les Républicains. Il a été maire de Vernon pendant un an et demi et président du Conseil départemental de l’Eure pendant trois ans à partir de 2015. Il devra gérer les relations entre le gouvernement et les élus locaux, une mission sensible

Ce remaniement ministériel provoque un changement au sens large pour le BTP, qui va découvrir de nouveaux ministres et continuer à travailler avec des interlocuteurs confirmés dans leurs attributions. Avec des prérogatives élargies ou, en tout cas, des sujets mieux identifiés, cette nouvelle équipe ministérielle abordera les grandes réformes à venir.
Le thème du logement, qui s’était effacé du ministère de la Cohésion des territoires, revient, alors que le projet de loi Elan vient tout juste d’être adopté par le Sénat.

Une composition bien accueillie par la profession

La Fédération Française du Bâtiment (FFB) s’est exprimée dans un communiqué pour saluer le « double message que porte la nomination du « nouveau gouvernement Philippe » pour le secteur du bâtiment ». Le choix de placer Julien Denormandie en tant que chargé de la Ville et du Logement est bien accueilli grâce notamment au projet de loi Elan qu’il connait bien pour l’avoir porté aux côtés de Jacques Mézard. Un avantage certain face à une décroissance dans le secteur du logement neuf.

La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), elle aussi, « se réjouit de pouvoir poursuivre le travail » avec ce nouveau ministre et apprécie l’ouverture dont fait preuve l’ensemble du ministère de la Cohésion des territoires. La FPI déclare également que ce nouveau ministère pourrait améliorer les relations entre les collectivités locales et les maîtres d’ouvrages pour délivrer le secteur de la construction.