EnergieSprong : Comment atteindre E=0 ?

19/05/2021

  • 4 min
    4 min

La démarche EnergieSprong vise le déploiement à grande échelle de rénovations énergétiques à énergie zéro. Pour ce faire, une condition essentielle : la garantie du niveau passif E=0 pendant 30 ans. ALTEREA vous éclaire sur ce critère de référence, inédit et novateur, de la démarche EnergieSprong.

LE CHOIX DE L’ÉNERGIE ZÉRO

La démarche EnergieSprong connaît un réel succès au Pays-Bas, son pays d’origine, avec une baisse des coûts des rénovations de logements sociaux de 50% en 5 ans.

La France a donc naturellement identifié l’approche néerlandaise comme une opportunité pour atteindre ses objectifs climatiques développés dans le Plan Climat tels que la neutralité carbone ambitionnée pour 2050. La démarche EnergieSprong s’appuie sur un modèle énergétique sain et durable assurant notamment le niveau énergie zéro E=0 sur 30 ans. Constituant le cahier des charges de la démarche aux côtés de trois autres piliers, ce critère permet l’autonomie énergétique du logement. C’est-à-dire que le logement produit autant d’énergie qu’il en consomme.

LES BONNES PRATIQUES POUR ATTEINDRE E=0

Une enveloppe performante

Pour atteindre un niveau de besoin thermique très bas, proche du passif, il est nécessaire que l’enveloppe du bâtiment gagne en isolation. Ceci permettant d’assurer une consommation réduite et maitrisée de l’énergie et de contrer le phénomène de passoires énergétiques. Une enveloppe passive et performante réduit, en effet, drastiquement les besoins en chauffage et en climatisation des logements.

Des systèmes efficaces

Lorsque cette enveloppe thermique est établie, il est nécessaire d’installer des systèmes performants permettant la réduction des consommations énergétiques et l’amélioration du confort des locataires. Une fois les possibilités offertes par le bâtiment étudiées, il est recommandé de :

  • isoler thermiquement le bâtiment au niveau passif : triple vitrage, étanchéité à l’air, résolution des ponts thermiques ;
  • installer des équipements performants : une pompe à chaleur sur air extrait, une ventilation double flux, des panneaux photovoltaïques, des ballons thermodynamiques pour le chauffage et l’eau chaude…

Une compensation énergétique

La démarche EnergieSprong prévoit la production locale d’énergies renouvelables afin de compenser annuellement les consommations du bâtiment. Un logement à énergie zéro signifie que le logement produit toute l’énergie nécessaire pour subvenir à ses consommations.

La compensation énergétique se fait par vecteur d’énergie. Une production locale d’électricité de type photovoltaïque compense les consommations électriques du site (usages spécifiques dans les logements et les espaces communs, auxiliaires, chauffage, Eau Chaude Sanitaire (ECS)…)). Les consommations selon le vecteur thermique (production de chaleur par un réseau de chaleur ou une chaufferie gaz par exemple) peuvent être compensées par l’achat de certificat de garantie d’origine ou la production locale d’énergie thermique (solaire, biogaz ou autre).

SAVOIR FAIRE PREUVE D’ADAPTATION

L’enveloppe performante, les systèmes efficaces et la compensation énergétique sont combinés et adaptés en fonction du projet de rénovation énergétique afin d’obtenir un retour sur investissement optimal et un gain de confort pour les occupants.

Une approche site par site

La massification de la rénovation énergétique des logements ne gomme pas les différences entre les sites, chacun d’entre eux a ses spécificités et ses possibilités. Une réponse unique est donnée à 80% pour l’ensemble des opérations. Pour les 20% restants, il faut s’adapter : contraintes d’accès, particularités architecturales, demandes supplémentaires, obligations techniques, contraintes amiante, aménagement du site, difficultés d’approvisionnement énergétique ou de raccordement…

Des occupants informés pour un usage optimisé

Pour garantir un niveau passif E=0, les occupants doivent être partie prenante de la démarche et être sensibilisés aux règles de bon usage de leur logement. Il est donc pertinent de leur faire bénéficier d’un coaching énergétique et de réaliser un monitoring de leur consommation concernant la ventilation, le chauffage, l’eau chaude, les usages spécifiques (les prises électriques, l’électroménager), la température intérieure et extérieure…

L’approche EnergieSprong participe à la création d’une nouvelle filière pour le bâtiment au niveau local et national. Pour atteindre les objectifs ambitieux de la démarche, les professionnels du secteur doivent faire preuve d’adaptation. De nouveaux acteurs et de nouveau rôles doivent être pris en compte comme le modèle financier de la démarche.