Plateforme Adaptaville adapter son territoire au changement climatique

18/06/2021

  • 3 min
    3 min

L’Agence Parisienne du Climat (APC) lance une plateforme proposant un accompagnement dédié autour de réponses et de conseils pour affronter les difficultés urbaines liées au dérèglement climatique. Quelles sont ces solutions ?


Le changement climatique fait l’objet d’un constat accablant et inquiétant pour les villes denses. Les risques pesant sur la santé, la biodiversité et l’écosystème urbain du territoire français s’intensifieront à la faveur de la multiplication des épisodes climatiques extrêmes (canicule, intempéries, inondation, sécheresse...) et des tensions sur les ressources alimentaires et énergétiques.

UN RETOUR D’EXPÉRIENCE EN GRAND

La plateforme Adaptaville, développée par l’APC, est un programme d’animation territorial ouvert à toutes et à tous : entreprises, aménageurs, collectivités… Elle propose des solutions résilientes et opérationnelles qui ont été sélectionnées par un collège d’experts et de partenaires tels que la Métropole du Grand Paris, la Ville de Paris et l’Ademe.

Se matérialisant autour d’articles, d’une newsletter, d’informations techniques et de bonnes pratiques, ces solutions ont pour but de :

  • Informer et sensibiliser sur les réponses possibles qui ont été réalisées sur d’autres territoires.
  • Accompagner les politiques publiques dans l’adaptation nécessaire de leur territoire au niveau local, départemental, régional et national.

DES ACTIONS ENGAGÉES DANS LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET ÉNERGÉTIQUE

Se rencontrer pour comprendre et agir

Des événements seront organisés pour les collectivités et les acteurs du Grand Paris :

  • Des visites de terrain pour s’inspirer des solutions existantes et efficaces ;
  • Des ateliers thématiques pour échanger sur les enjeux forts de l’adaptation des territoires ;
  • Des rencontres entre les porteurs de solutions et le réseau Adaptaville.

Le bâtiment, au cœur des préoccupations

Les solutions apportées par Adaptaville sont réparties selon un type d’action. En voici les principaux :

  • Optimiser le confort thermique des bâtiments. Par exemple, la plateforme préconise l’utilisation du béton de chanvre permettant de garantir une meilleure isolation, d’améliorer la performance énergétique, de réduire l’impact environnemental du secteur et de développer une filière professionnelle qualifiée et locale.
  • Végétaliser les immeubles d’habitation. Pour ce faire, il est recommandé d’inclure la végétalisation de la toiture lors de travaux de rénovation. Ces travaux bonifient le confort des habitants et garantissent le rafraîchissement des villes tout en retenant l’eau pluviale. Pour maximiser les effets, des panneaux photovoltaïques peuvent être installés sur la toiture végétalisée afin de réduire les tensions sur les ressources énergétiques.
  • Garantir l’approvisionnement en alimentation et en énergie. Au-delà de la production locale d’énergie, il est pertinent d’avoir recours au « free cooling » qui consiste à ventiler naturellement le bâtiment principalement la nuit lorsque la température est moins élevée. C’est une solution alternative à la climatisation qui permet de limiter les consommations d’énergie.

La plateforme Adaptaville offre un réel accompagnement au changement, entre prise de conscience et actions à réaliser. Les nombreux acteurs mobilisés dans la transition écologique, énergétique et numérique peuvent ainsi participer à cette initiative qui se veut nationale : s’adapter, agir, continuer.