L’école de demain : un concept innovant de la Banque des Territoires

19/07/2021

  • 4 min
    4 min

« Des établissements scolaires connectés, adaptés aux nouveaux usages, confortables et respectueux de l’environnement » tel est l’objectif du nouveau projet de la Banque des Territoires intitulé « La Fabrique de l’école de demain ».


Les 150 millions de mètres carrés répartis entre 53 000 écoles, collèges et lycées en France représentent un budget de 8 milliards d’euros par an pour les collectivités. C’est pourquoi, la Banque des Territoires se mobilise pour transformer ces établissements scolaires, souvent vétustes, qui constituent un véritable enjeu d’investissement public.


Souvent construits après-guerre, les bâtiments d’enseignement ne répondent plus aux enjeux sociétaux actuels. Par exemple, seulement 23% d’entre eux sont raccordés à la fibre dans un monde où le numérique est en plein essor. L’évolution des méthodes d’enseignement appelle également à repenser les espaces de travail. Enfin, les périodes de forte chaleur à la mi-saison viennent augmenter la température dans les classes, souvent mal isolées, et impacter le confort des occupants de ces bâtiments.


De plus, avec la crise de la Covid-19, la santé des occupants est également devenue un enjeu prioritaire. Une bonne Qualité de l’Air Intérieur est nécessaire pour lutter contre la propagation des virus, entre autres. Or, la majorité des bâtiments scolaires ne disposent pas de systèmes d’aération suffisants.


Une modernisation du parc est donc à prévoir.


Les enjeux de l’école de demain


La vision de « l’école de demain » développée par la Banque des Territoires, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, se veut égalitaire. Le réaménagement des espaces scolaires doit se faire sur l’ensemble du territoire. Quatre axes principaux ont été déterminés pour transformer les écoles :

  • Vivre ensemble : vie à l’école, territoire
  • Bien-être : appropriation, santé-sécurité, confort
  • Numérique et usages innovants : numérique, pratiques pédagogiques, espace
  • Transition écologique et climatique : climat et énergie, biodiversité, mobilités, alimentation

 

Bâti-scolaire-Vision-360°
Source : Banque des Territoires


Responsables de 30% de la facture énergétique des collectivités, les bâtiments d’enseignement doivent donc passer par l’étape de la rénovation énergétique. Ils sont d’ailleurs concernés par le Décret Tertiaire qui les oblige à réduire leurs consommations énergétiques de 40% d’ici 2030 et jusqu’à 60% d’ici 2050.


Des offres d’accompagnement


Pour accompagner les collectivités à faire évoluer leurs parcs d’établissements scolaires, la Banque des Territoires a notamment mis à disposition plusieurs fiches sur les thématiques suivantes (cliquer ici pour y accéder) :

  • Stratégie patrimoniale
  • Optimisation des coûts d’exploitation
  • Économie circulaire
  •  Biodiversité et cadre de vie
  • Canicule
  • Numérique éducatif et bâti scolaire
  • Forme scolaire
  • Vétusté et espaces d’hygiène
  • Espaces interstitiels


Des modes de financement


La Banque des Territoires propose plusieurs solutions pour accompagner les collectivités dans le financement de leurs projets de modernisation :

  • L’Edu Prêt : un prêt qui permet de financer la construction, la rénovation et la transformation des établissements scolaires.
  • GPI Ambre : un prêt dédié au financement des programmes de rénovation énergétique des bâtiments publics.
  • Le dispositif d’Intracting : le financement des travaux de rénovation énergétique est établi à partir d’avances remboursables grâce aux économies d’énergie réalisées.
  • Une offre d’investissements dans les projets liés aux photovoltaïque.


Avec « la Fabrique de l’école de demain », la Banque des Territoires veut rendre l’école attractive, inclusive, connectée et respectueuse de l’environnement. En tant qu’expert de la rénovation des bâtiments d’enseignement, ALTEREA est en mesure d’accompagner les collectivités pour déployer des actions permettant de moderniser les écoles.