Rénovation des bâtiments d'enseignement : Accompagnement par ALTEREA

17/02/2021

  • 5 min
    5 min

Une partie du parc de bâtiment d’enseignement français a été construite entre les années 60 et 80. Elle nécessite aujourd’hui une rénovation, notamment sur le plan énergétique. Face à cet enjeu, ALTEREA en sa qualité d’ingénieriste de l’énergie, accompagne les collectivités.


Un parc vieillissant


Les bâtiments construits dans les années 60, 70 et 80 présentent en général les mêmes problématiques. Ce sont des bâtiments peu performants sur le plan énergétique, puisqu’ils n’étaient soumis à aucune exigence réglementaire ou alors très peu exigeante (première RT en 1974) lors de leur construction. Ainsi, la grande majorité des ouvrages est dotée de menuiseries en simple vitrage, d’installations techniques vieillissantes ou encore d’éclairages d’ancienne génération. Un état qui engendre des déperditions importantes et une efficacité énergétique médiocre.


Un cadre réglementaire plus strict


Le cadre réglementaire renforce la nécessité de rénover ce parc d’enseignement vieillissant. En effet, la loi du 12 juillet 2010 rend obligatoire la surveillance de la qualité de l’air intérieur pour les établissements recevant des enfants. Cette loi est complétée par un décret du 17 août 2015 fixant l’obligation de mettre en place des mesures adéquates. Ainsi, depuis le 1er janvier 2018, les établissements accueillant des enfants de moins de six ans, les écoles maternelles et élémentaires sont soumis à une obligation de mettre en place des mesures de surveillance de la qualité de l’air intérieur. Depuis le 1er janvier 2020, cette exigence concerne également les centres de loisirs et les établissements d’enseignement ou de formation professionnelle du second degré (collège, lycée…). Au 1er janvier 2023, ce seront tous les établissements recevant des enfants qui devront respecter ces normes.


Les établissements d’enseignement sont également soumis au dispositif Éco Énergie Tertiaire (décret tertiaire). Pour rappel, celui-ci oblige les bâtiments tertiaires d’une surface supérieure ou égale à 1 000 m², à réduire leurs consommations énergétiques de 40% d’ici à 2030, 50% d’ici à 2040 et de 60% d’ici à 2050.


Bien au fait des normes en vigueur et des problématiques propres aux bâtiments scolaires, ALTEREA accompagne les collectivités dans la rénovation énergétique de leur parc d’enseignement.


Être stratégique dans la réduction de ses consommations énergétiques



Pour atteindre les objectifs du dispositif Éco Énergie Tertiaire et donc réduire de façon durable ses consommations d’énergie, ALTEREA préconise de réaliser un Schéma Directeur Energie. Il permet de consolider une stratégie de rénovation énergétique à l'échelle d'un patrimoine complet. Ce Schéma Directeur Énergie se fonde sur l’état des lieux du patrimoine, permettant à nos experts de proposer au maître d’ouvrage plusieurs scénarii conduisant à l’amélioration de la performance énergétique. Chaque scénario proposé est accompagné d’un Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI) qui permet d’optimiser les dépenses et de prioriser les projets. Cet outil apparaît comme indispensable pour atteindre les objectifs énergétiques du décret tertiaire.


Faire le choix d’un contrat facilitateur


Le Contrat de Performance Energétique (CPE) est applicable à un parc de bâtiments et permet de massifier la rénovation de celui-ci. Le CPE garantit l’amélioration de la performance énergétique dans un délai qui est contractualisé. Il assure également au maître d’ouvrage une maîtrise de ses dépenses puisque le titulaire du marché est pénalisé financièrement en cas de non-atteinte des objectifs énergétiques fixés dans le contrat.


Dans le cadre des marchés publics, le CPE prend la forme d’un Marché Global de Performance Energétique (MGP) ou d’un Marché de Partenariat de Performance Energétique (MPPE).


Pallier l’inconfort de mi-saison



Avec le réchauffement climatique et les derniers épisodes caniculaires, un réel inconfort dû à une température élevée en période de mi-saison, s’est fait ressentir dans les établissements d’enseignement. Afin de résoudre cet inconfort, ALTEREA étudie et dimensionne des solutions passives permettant également de ne pas faire augmenter les consommations énergétiques. Ainsi, nos experts vont être en mesure de répertorier des solutions basses consommations (installation de brise-soleil, végétalisation …) représentant des alternatives à l’installation de systèmes de climatisation pour faire baisser les températures des bâtiments scolaires en période de mi-saison. Pour cela, ils réalisent une simulation thermique dynamique (STD) du bâtiment et de son comportement. La STD va permettre de mesurer l’impact de chaque paramètre de la construction sur le confort des occupants et sur le niveau de performance énergétique. Avec la prise en compte d’hypothèses d’usage et l’analyse de l’interaction du bâtiment avec son environnement, il va être possible de calculer la future consommation énergétique du bâtiment et de proposer des solutions d’amélioration du confort thermique pour les occupants, renforçant ainsi la résilience du patrimoine au changement climatique.

Garantir la réussite des opérations de réhabilitation

Les équipes d’ALTEREA se sont perfectionnées dans le recours au commissionnement : un outil permettant d’assurer une démarche qualité tout au long d’un projet. Ce dispositif offre la garantie que le bâtiment sera conforme aux attentes initiales du maître d’ouvrage. En s’assurant de la performance des systèmes et du confort de ses occupants, le maître d’ouvrage va non seulement conforter les économies d’énergies générées par les travaux de rénovation, mais aussi optimiser les coûts de l’exploitation. Ainsi, il met tout en œuvre pour atteindre les objectifs de performances énergétiques réglementaires.



Choisir le bon pilote pour vos opérations


Que ce soit dans le cadre d’une opération en loi MOP ou d’un CPE, le choix du pilote pour ces opérations est primordial. C’est lui qui va guider le maître d’ouvrage tout au long du projet et se porter garant de l’atteinte des résultats.


Dans le cadre d’un CPE, les équipes d’ALTEREA réalisent une étude de faisabilité, le montage des contrats, le suivi en exploitation et le plan de mesure et de vérification. Ainsi le maître d’ouvrage bénéficie d’un accompagnement complet.


Pour une opération en Conception Réalisation ou en loi MOP, ALTEREA est en mesure de réaliser la programmation, le montage et le suivi du contrat ainsi que la conduite de l’opération. Un accompagnement global au service du maître d’ouvrage.


Grâce à ses expertises pluridisciplinaires, ALTEREA met tout en œuvre pour permettre aux collectivités d’atteindre les performances énergétiques réglementaires et les objectifs fixés par le décret tertiaire. Nos équipes sont à même de conseiller les maîtres d’ouvrages sur les meilleures solutions et de les accompagner tout au long de leur projet.