La rénovation énergétique de 1000 écoles engagée par la Banque des Territoires

19/04/2021

  • 3 min
    3 min

La Banque des Territoires, filiale de la Caisse des Dépôts, a annoncé le lancement de sa nouvelle offre « Plan 1000 écoles cœur de ville ». Développé dans le cadre du programme « Action cœur de ville » du gouvernement et le plan de relance de la Caisse des Dépôts, le dispositif prévoit la rénovation énergétique de mille bâtiments scolaires d’ici deux ans.

ACTION CŒUR DE VILLE

Le programme « Action cœur de ville » développé en 2019 par le gouvernement et de multiples partenaires a pour premier objectif de redynamiser les centres-villes en stimulant l’économie et en améliorant la qualité de vie. Il cible 222 villes moyennes du territoire métropolitain et ultra-marin. Soit 23% de la population française.

« Action cœur de ville » consiste à réhabiliter et restructurer l’habitat en centre-ville, développer l’économie et les commerces, améliorer l’accessibilité, les mobilités et les connexions, valoriser l’espace public et le patrimoine et enfin, rendre disponibles les équipements et les services publics.

RÉNOVER LES ÉCOLES : UN ENJEU MAJEUR

Les écoles représentent 40% du patrimoine des collectivités et plus de 30% de la facture énergétique des bâtiments communaux. Elles constituent donc la plus grande source de consommation devant les équipements sportifs et socioculturels.

Face à ce constat, la Banque des Territoires se mobilise pour la rénovation énergétique de 1000 écoles des communes concernées par le programme « Action cœur de ville » d’ici deux ans. Les champs d’action sont multiples :

  • Garantir un confort thermique ;
  • Améliorer la qualité de l’air ;
  • Diminuer les charges des collectivités en participant à la disparition des passoires thermiques ;
  • Fournir des bâtiments conformes aux nouvelles exigences du Décret Tertiaire et du gouvernement. 

Pour atteindre ces objectifs, la Banque des Territoires propose un accompagnement complet pour :

  • la réalisation d’un diagnostic : mise en place du service en ligne « Mon Comparateur Énergétique », conseil, AMO… ;
  • le lancement d’un projet en priorisant l’investissement à effectuer et en planifiant les travaux : schéma directeur énergie et plan pluriannuel d’investissement, diagnostic énergétique chiffré, étude du montage juridique et financier… ;
  • un financement adapté : avances remboursables « Intracting » et prêts de long terme.

De nombreux outils numériques seront accessibles par les communes afin d’évaluer leur patrimoine scolaire et ainsi, d’engager les rénovations énergétiques de leurs écoles.

Ce nouveau dispositif sera accessible par l’ensemble des communes bénéficiaires du programme « Action cœur de ville » quelle que soit l’étape où la collectivité se trouve jusqu’au 31 mars 2022. Auparavant, la Banque des Territoires s’était déjà engagée dans la rénovation énergétique des établissements d’enseignement. En 2018, elle lançait son offre « Edu Prêt » dédiée aux projets de construction, rénovation et transformation des bâtiments éducatifs.