REX – EnergieSprong : une première pour les logements collectifs en France !

12/07/2022

  • 6 min
    6 min

 

Propriétaire de plus de 75 000 logements sur toute la France, Vilogia souhaite s’engager dans l’atteinte des objectifs environnementaux de la France et de l’Europe. Les échéances définies arrivant à grands pas, la réhabilitation de son patrimoine est donc une priorité pour le bailleur social. De par leur rapidité et leur précision d’exécution, les procédés industriels constituent une réelle solution pour aller plus vite.

Visuel RS - REX - Vilogia -2

Vilogia a mené en 2016 la première expérimentation de la démarche EnergieSprong en France. Depuis, Vilogia a conduit différents tests sur plus de 500 logements. Le projet présenté à trois voix est la première opération de rénovation EnergieSprong sur des logements collectifs en France. Découvrez les détails de cette opération innovante au travers de l’interview de Fabien LASSERRE, Responsable au pôle Innovation Technique chez Vilogia, Jordan POLIS et Michaël ROQUE, deux collaborateurs de chez ALTEREA, respectivement responsable de la conception clos-couvert et responsable de la conception système sur cette opération.

 

PRÉSENTEZ-NOUS LE PROJET

Vilogia a déjà réalisé des rénovations énergétiques selon la démarche EnergieSprong sur des maisons individuelles. « La majorité de notre patrimoine est constitué de logements collectifs. Il était donc important pour nous de questionner la mise en place de la démarche EnergieSprong sur cette typologie de bâtiments », explique Fabien LASSERRE. Dans ce contexte, Vilogia a présenté le projet de la réhabilitation du bâtiment de 32 logements selon la démarche EnergieSprong à Roubaix au programme MustBe0.

Le programme MustBe0, financé par le programme de coopération de l’Union Européenne Interreg North-West Europe, vise le déploiement de la démarche EnergieSprong sur les bâtiments d’habitation collectifs. Douze projets démonstrateurs ont été sélectionnés à travers le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas. Parmi les deux projets démonstrateurs français : la rénovation d’un bâtiment de 32 logements collectifs à Roubaix appartenant à Vilogia.

Pourquoi ce bâtiment ?

« La résidence présentait plusieurs points compatibles à la mise en place de la démarche EnergieSprong : elle est en forme de parallélépipède ; elle est en retrait de la rue ; elle est classée E selon l’étiquette énergétique ; elle est alimentée par des chaudières gaz en condensation individuelle… », décrit Fabien LASSERRE. Le but était de transformer ce bâtiment pour atteindre un bilan à énergie nul E=0.

Cette opération est la première rénovation selon la démarche EnergieSprong sur des logements collectifs en France.

QUELS SONT LES POINTS INNOVANTS DE CE PROJET ?

Outre la grande innovation que constitue cette première opération de rénovation selon la démarche EnergieSprong sur des logements collectifs en France, trois grands points innovants ont été relevés :

  1. Produire assez d’énergie

Afin de transformer le bilan énergétique du bâtiment en E=0, il est indispensable de réduire les consommations du bâtiment et de compenser le reste des besoins énergétiques par la production d’énergies renouvelables.

Habituellement, sur des maisons individuelles, l’installation de panneaux photovoltaïques en toiture est largement suffisante pour les consommations du foyer. « Dans la mesure où il s’agit de logements collectifs, l’équilibre entre la surface en toiture et les besoins en énergie est réduit. ALTEREA a donc proposé à Vilogia de retourner la toiture du bâtiment afin qu’elle soit exposée vers le Sud », précise Jordan POLIS.

Projection toiture retournée - REX - Vilogia

©AIP Architectes

  1. Créer des logettes techniques

La démarche EnergieSprong comprend la maintenance des équipements techniques par les parties communes. Pour ce faire, « ALTEREA a conçu des modules techniques extérieurs, appelés logettes techniques, qui accueillent l’ensemble des éléments techniques (pompe à chaleur avec ballon déporté, VMC double flux) », précise Jordan POLIS. Cette innovation est reproductible sur de futures opérations.

Visuel RS - REX - Vilogia -3

  1. Intégrer les éléments préfabriqués dans l’approche architecturale

Sur un bâtiment collectif en R+3, l’impact visuel est important. « C’est pourquoi un réel travail architectural a été nécessaire dans la projection des installations de façades préfabriquées en collaboration avec la mairie de Roubaix », explique Fabien LASSERRE.

Représentatif du patrimoine de la Région Hauts-de-France, le bâtiment présente des façades en briques creuses. Pour fixer les façades préfabriquées, ALTEREA a réalisé des fondations autour du bâtiment car la structure porteuse de l'existant ne permet pas de les fixer directement. « Cela a permis de s'affranchir en grande partie de la structure existante » précise Jordan POLIS.

QUELLE EST LA PROCHAINE ÉTAPE ?

Les travaux EnergieSprong débuteront en septembre 2022. « Ce qui va être intéressant sur le chantier d’ici là, ce sont les ajustements finaux. Par expérience, nous savons que la pose des éléments préfabriqués est un moment où les détails sont importants bien que l’assemblage des panneaux et des logettes techniques en usine ait déjà permis de lever quelques doutes », explique Fabien LASSERRE.

QUELLES SONT VOS PERSPECTIVES ?

Vilogia vise l’innovation dans une perspective de changement d’échelle et de recherche de solutions face aux problèmes rencontrés. Afin de répondre aux enjeux climatiques et énergétiques de la France à horizon 2050, il est nécessaire de rénover vite et bien. Pour ce faire, les méthodes industrielles, telles que la démarche EnergieSprong, constituent un réel levier.

« Le but de cette opération pilote a pour but de lancer d’autres appels d’offres de rénovation industrielle. Ce projet-prototype a permis de détecter certaines problématiques : sourcing d’entreprises fabriquant des façades, sourcing de bureaux d’études sachant réaliser ce type de conception… Il a pleinement rempli son rôle de prototype en permettant d’avoir un véritable retour d’expérience et de mettre en place un plan d’actions » explique Fabien LASSERRE.

QUE RETENEZ-VOUS DE LA COLLABORATION AVEC ALTEREA ?

Sur ce projet, l’accompagnement d’ALTEREA a été complété par la mise en place d’une Garantie de Performance Énergétique Réelle (GPE-R). ALTEREA s’engage sur les 5 premières années d’exploitation à atteindre une réduction des consommations de 76% tout usage confondu. Pour assurer cette réduction, une démarche de commissionnement a été mise en place. « La solution la plus adaptée pour proposer une garantie réelle des performances du bâtiment est la démarche de commissionnement. Nous nous assurons que le matériel et son installation sont conformes », explique Michaël ROQUE.

« Les équipes d’ALTEREA ont eu le courage de relever le défi : transformer pour la première fois un bâtiment de logements collectifs en bâtiment à énergie zéro E=0 tout en assurant une mission de commissionnement. En parallèle, et ce, malgré les difficultés et les incertitudes liées à un projet autant innovant », conclut Fabien LASSERRE.